vendredi 8 mars 2013

le 8mars 2013 en meditation; jadis une fête




L’humanité célèbre ce vendredi 8 mars ; la journée internationale de la femme. Cette année en RDC, cette journée est placée sous le thème ‘’Ensemble contre la guerre et les violences l’égard de la femme et filles, en consolidant la paix et la justice en RDC’’. Le 8 mars  jadis, une journée de fête est passée ce jour dans la méditation sur toute l’étendue du territoire national.
Les femmes de Goma se sont rencontrées dans la salle Full Gospel pour la prière à l’occasion de cette journée. Prières, cantiques religieux des quelques chorales de la ville  ont caractérisé cette cérémonies.                            La délégation officielle était représentée notamment par le vice gouverneur du Nord Kivu, du président de l’assemblée provinciale et de la ministre provinciale du genre. Les femmes unanimes, ont prié pour la fin des hostilités, des violences afin de favoriser le retour de la paix  et cohabitation pacifique au Nord Kivu nous dit José IKWALANKWUI de la commission spirituelle pour cette journée
L’étape suivante de cette rencontre, l’intersession et la prière de 25 minutes. Ceci se fait en touchant le drapeau de la RDC, signe d’engagement et de foi afin de décourager les antivaleurs qui ruinent la RDC. Elles interpellent les groupes armés de cesser les hostilités dans un mémorandum adressé à Dieu .
En lançant officiellement le mois de la femme, le vice gouverneur Feler LUTAHICHIRWA, a indiqué que les activités socio économique de ce mois de Mars seront basées sur des actions de solidarité aux femmes victimes de violences sexuelles.


mardi 5 mars 2013

Goma-Crash :une dizaine de Mort

 
Un appareil Fokker 50 de la Compagnie africaine d’aviation (CAA), une compagnie aérienne congolaise, s’est crashé ce lundi 4 mars 2013 en fin d’après-midi à Goma, alors qu’il amorçait les manœuvres d’atterrissage par mauvais temps. Selon les premières informations recueillies sur le lieu de l’Accident, l’avion venait de Lodja, au Kasaï-Oriental, pour Goma. Trente passagers étaient à bord. Cinq corps viennent d’être retirés de la carcasse de l’appareil qui est complètement détruit. Trois survivants ont été immédiatement conduits à l’hôpital. L’avion s’est écrasé sur une maison d’habitation située dans un quartier résidentiel près du siège de la Commission électorale nationale indépendante vers 17h55 heure locale (16h55 GMT). Le service de protection civile peine à retrouver d’autres passagers à cause de l’obscurité et du manque de matériel adéquat. Pour sa part, le ministre des Transports et voies de communication, Justin Kalumba, a déclaré qu’il y avait neuf personnes à bord du Fokker 50, citant trois passagers, cinq membres de l’équipage et un convoyeur. Il a expliqué que l’avion se serait écrasé deux minutes avant son atterrissage « probablement de suite d’un mauvais temps dû à la forte pluie et à l’orage ». Justin Kalumba a par ailleurs indiqué que l’avion est tombé dans un espace inhabité. Ce qui, selon lui, n’a occasionné aucun mort au sol. Concernant le bilan des victimes, le ministre des Transports a affirmé que cinq cadavres ont été retrouvés et trois personnes ont survécu au crash. Justin Kalumba a promis de diligenter une enquête dès mardi 5 mars pour prendre des dispositions urgentes afin d’avoir d’autres précisions sur le crash de l’avion de la compagnie CAA.



Après 3 ans d’absence, l’eau revient à Walungu

Ce Mercredi 16 août à Walungu, en province du Sud-Kivu, une effervescence peu commune se faisait observer à l’hôpital général de réf...