jeudi 19 décembre 2013

La Monusco invite le gouvernement congolais à mettre en place un programme DDR en faveur des groupes armés qui se sont rendus aux FARDC




 
Plus de dix mille membres de groupes armés se sont rendus aux forces armées de la RDC (FARDC) depuis la débâcle de l’ex-rébellion du M23. Ces ex-hommes armés sont regroupés depuis environ un mois dans la localité de Bweremana, chef-lieu de la chefferie de Bahunde en territoire de Masisi. Le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies a visité mercredi ces ex-miliciens. Sur place, Martin Kobler a reçu des explications nécessaires de la part des responsables des FARDC au sujet des conditions de vie de ces membres des groupes armés ayant fait défection. 

Bweremana : La présence d’ex-combattants a des conséquences négatives sur la vie de la population locale 



La société civile noyau de Bweremana salue pour sa part le passage de Martin Kobler à Bweremana. Selon son président, la présence des milliers d’ex-combattants sur place entrainent de nombreuses conséquences. Jean Paul Kazungu cite entre autres insuffisance d’eau et nourriture, dépravation des mœurs chez les filles et femmes et le non accès aux champs. Jean Paul Kazungu énumère aussi la crainte de la population de Bweremana suite à la présence d’ex-miliciens

jeudi 12 décembre 2013

Nord-Kivu : La traque des FDLR s’étendra jusqu’au Sud-Kivu, selon la MONUSCO





La Monusco a lancé depuis le lundi 9 décembre dernier des opérations offensives contre les rebelles rwandais de FDLR dans la région de Kalembe. C’est une centaine  de kilomètres au nord-ouest de Goma dans le territoire de Masisi. Selon le Commandant de la force de la Mission de l'ONU en RDC ces opérations ont pour objectif de libérer la route Kitshanga-Kalembe et Pinga. Le général Santos Cruz indique que ces rebelles Hutu de FDLR, procèdent à de perceptions de taxe illégales dans ces coins. A lui d’ajouter que ces opérations de traque des rebelles FDLR vont s’étendre jusques dans la province du sud Kivu.  

Selon le site Radio Okapi.net, Des rebelles rwandais des FDLR sont signalés, depuis une semaine, dans six localités du groupement de Kanyabayonga au Nord-Kivu. L’information a été livrée, mercredi 11 décembre, par le chef de groupement Muhindo Lukira.

Les localités occupées sont :
  1. Ndaka
  2. Kayanza
  3. Iyobora
  4. Mirangi
  5. Kyaghala
  6. Muhimole


lundi 9 décembre 2013

Nord-Kivu : 290 familles soit 1058 personnes retournent dans leurs milieux d’origine

La deuxième vague des déplacés de guerres du territoire de Nyiragongo, ont regagnés leurs milieux d’origine ce lundi 9 décembre 2013.
 La cérémonie de départ a eu lieu dans les camps de déplacés de Mugunga sous la conduite de M. Symphorien Mutetet Mundenga Ministre provincial de la santé, Affaires humanitaire du Nord Kivu, en présence des membres du ministère national de l’Intérieur venus de Kinshasa, et les membres du service provincial de la protection civile et Conseil National des Refugies(CNR) Nord Kivu.


Au total 290 familles soit 1058 personnes, montant les camions disponibilités par le gouvernement provincial du Nord Kivu, ont émis le vœu de voir rentre dans leur contrées d’origine car la vie de refugie est dur.






 De son côté, le M. Symphorien Mutete Mundenga Ministre provincial de la sante et Affaires humanitaires du Nord Kivu les souhaitant bon retour au bercail, leurs a aussi présenté le kit d’accompagnement pour chaque ménage composé de bâche,de pagne pour maman, 10kgs de haricots, 10kgs de la farines de maïs, bidon et bassin, deux nattes, et ustensile de cuisine  avant de le signifier que ce n’est que le début car les gouvernement tant national que provincial tien a les accompagner même dans leur milieux.
Lors de leur arrivé dans les localités de Kanyarucinya et Kibati en territoire de Nyiragongongo, c’était la joie immense...de retourner dans leurs zones d'origines.

Mustapha Kemal Mulopwe .






Après 3 ans d’absence, l’eau revient à Walungu

Ce Mercredi 16 août à Walungu, en province du Sud-Kivu, une effervescence peu commune se faisait observer à l’hôpital général de réf...