Articles

Affichage des articles du 2012

les déplacés fetent noel dans l'inquiétude

Image

l'école primaire de la paix occupée par les déplacés

Image
Environs 600 écoles de la province du nord Kivu ont été détruites lors de la guerre qui a opposé les rebelles du M23 aux FARDC. Ces écoles sont occupés par les différents groupes rebelles, d’autres sont occupées par les femmes des militaires dont leurs maris se trouvant au front et d’autres écoles sont dans de milieu où il y a une forte présence des éléments incontrôlés. 
A l’exemple de l’école primaire de la paix située au quartier Mugungaà 12 km de Goma qui a été victimes de ces actes. Cette école primaire héberge jusqu’aujourd’huiplus d’une centaine de déplacés. Les élevés ont du mal à étudier pendant que celle-ciest occupée par les biens, la nourriture et biend’autres. Sur le 1 .276 élèves que compte cette école,1 .210 sont déplacés ; a souligné le directeur de cette école Emmanuel KIBANJA. Pour faciliter les enfants à suivre les cours ; 11 salles de classe sur le 18 étudient l’avant midi, et les 7 autres l’après-midi faute de pupitres, des tables,car déjà utilisé comme bois de cha…

200 écoles seront rehabilités par l'UNICEF

Vacciner son enfant; c'est l'aimé

La premiere parade generale des elements de la police nationale Congolaise

Image

Joseph Kabila : « La guerre dans l’Est a pour objectif de justifier la balkanisation de la RDC »

Au cours de son discours sur l’état de la nation prononcé ce samedi 15 décembre au Parlement, le chef de l’Etat congolais, Joseph Kabila, a déclaré que l’objectif de la guerre qui sévit actuellement dans l’Est de la RDC est de « susciter des foyers de tensions pour créer le chaos et ainsi justifier la balkanisation du pays ». Devant les députés et les sénateurs, il a consacré l’essentiel de son adresse à la situation sécuritaire au Nord-Kivu, indiquant que « dès lors qu’une partie du territoire se trouve en péril, c’est toute la RDC qui est concernée ».
Dès le début de son discours, Joseph Kabila a mis en cause le Rwanda dans la situation sécuritaire qui prévaut dans l’Est du pays.
« Tout a été dit sur l’agression de notre pays par le Rwanda. Des preuves suffisamment documentées sont fournies aussi bien par nos services spécialisés que des rapports des Nations unies », a-t-il indiqué.
Rappelant les débuts de ce conflit, il a affirmé que c’est à la fin du mois de mars 2012 q…

Vive tension à Kampala

Les pourparlers entre le gouvernement congolais et le mouvement rebelle du
23 mars (M23) ont débuté sous un climat de tension. Le chef de la
délégation congolaise, le ministre des Affaires Etrangères Raymond
Tshibanda, a qualifié le discours du M23 de « peu courtois et teinté de
beaucoup de contre-vérités ».





Ces accises ont débuté sur un ton de convivialité avec le discours du
ministre ougandais de la Défense, facilitateur délégué de la Conférence
internationale de la région de Grands lacs (CIRGL). Il a défini les règles
du jeu qui doivent conduire les discussions.





Prenant à son tour la parole, le ministre congolais Raymond Tshibanda et
principal négociateur de la partie congolaise a démontré l’ouverture et la
disponibilité du gouvernement au dialogue constructif.





C’est à l’issue du discours du M23 que la tension a été perceptible dans le
chef des deux parties.





François Rucogoza, secrétaire exécutif du mouvement rebelle et ancien
ministre provincial de la Justice du Nord-Kivu, a chargé le gouvernem…

1178 détenus libérés par le M23 de la prison MUNZENZE à Goma.

1178 détenus libérés par le M23 de la prison MUNZENZE à Goma.                                                                                    


Le  Gouvernement  provincial du Nord Kivu a du pain sur la planche. Héritier des actes de vandalisme, pillages et destruction méchante perpétrés par
le M23 à sa sortie de la ville de Goma, le Gouvernement provincial du Nord Kivu enregistre 1178 locataires de cette maison carcérales libérés par le   M23 après la destruction de la prison.                                                                                                 


Comment  héberger  à nouveau les détenus, cette problématique a été au centre du conseil  extraordinaire  des ministres présidé ce Jeudi 06 décembre
2012  par le Gouverneur du Nord Kivu, Julien PALUKU.                                                                                      


L’autorité  provinciale  rassure la population que tout est mis en œuvre pour sa réhabilitation .Ce vendredi …