jeudi 22 mai 2014

Goma/ Les femmes du Nord Kivu exigent le départ immédiat des FDLR sur le sol Congolais




 
Les femmes du Nord Kivu  demandent le  démantèlement total  des  FDLR  et  qu'ils soient rapatriés dans leurs pays d'origine, le Rwanda.  C'est  l'une  de  leur  attente  exprimée à l'ouverture de la 7ème session  du     comité  d'appui  technique  de l'accord-cadre d'Addis-Abeba.                                                                        
Le patron de la MONUSCO au Nord-Kivu, a loué les efforts des FARDC dans le processus d’éradication des   groupes armés sur le territoire congolais tout en citant les attaques contre les ADF en territoire de Béni et      FDLR dans la partie du territoire de Masisi.                                                                                              

La  7ème  session du comité d’Appui technique de l’accord cadre de paix d'Addis Abeba  s'est  ouverte ce mercredi  à Goma.  C’était en présence de Mme Mary   Robinson,  envoyée  spéciale  du secrétaire général de l’Onu pour la région des grands lacs, du ministre congolais de l’intérieur, Richard Muyej Mangez et du Numéro 1 de la Monusco, M. Martin Kobler. Une forte délégation des  ambassadeurs  et  envoyés  spéciaux de l’UA,     de la CIRGL et de la SADC, prennent  également  part  à  cette  session   consacrée à l’évaluation des progrès  accomplis  dans  la  mise  en  œuvre  du plan d’action régional de l’accord-cadre.                                           

Notez  que  le comité d’appui technique est Composé de 13 pays  signataires de  l’accord  cadre,  en  plus  des  4  garants   de  l’accord qui sont les Nations-unies, l’Union Africaine, la CIRGL et la SADC.                 

  
 
 
 
                    







Difficile d’être une femme garde-parc en RDC

Zawadi Bamwisho dans le parc national de Kahuzi Biega Dans le parc de Kahuzi-Biega au Sud-Kivu, pour monter le Mont Biega (2790 mè...