jeudi 9 janvier 2014

Levée de deuil du Feu Mamadou, que la justice soit faite !







Des centaines de femmes du Nord-Kivu se sont réunies ce jeudi 9 janvier 2014  à la maison de la Femme a Goma, dans une session de prière dans le but de la levée de deuil du Feu Général Mamadou Ndala Moustapha mort le 2 janvier dernier en territoire de Béni au Nord-Kivu.
 Tout a commencé par une prière suivi de deux séances de prédication  dans l’épitre de 1 Roi chapitre 19, 1-18, suivi également de l’adoration et des cantiques religieux.  Cette partie a été clôturée par le message de femme du Nord-Kivu a l’occasion de la cérémonie de la levée de deuil du Général Ndala.
Toutes a genoux, elles ont prié  pour  les FARDC, la République Démocratique du Congo et toute la population du Pays enfin que la paix et la sécurité reviennent dans tout le Pays.
‘’Dieu est celui qui permet la mort et c’est  celui qui donne la vie’’ [1 Samuel 2-6]  a soulignée Mme Shomberwa lors de l’intersession.





Dans ce message, ces femmes ont demandé au Dieu tout puissant ‘’d’envoyer d’autres vaillants soldats   à l’exemple du Général Mamadou enfin de délivrer le pays de tous ses ennemis, ont-elles précisé  dans ce message, lu par Mme  Gogo kavira présidente du CAFED collectif des associations féminines pour le développement.
A l’occasion, une minute de silence en sa mémoire s’en est suivi,  des cantiques religieux avec un message de paix et d’union. La société civile représentée dans ce culte,  à montrer comment   le Feu général Mamadou  était patriote et qu’il a versé son sang pour son Pays, pour la valeur et le développement  de la RDC.    
Les femmes chrétiennes, les musulmanes, des  la société civile et des différentes structures de femmes de Goma et d’ailleurs, toutes  confondues,  ont demandé au gouvernement congolais et aux autorités compétentes  avec  fermeté, que tous ces malfrats qui ont fait   cet acte ignoble au colonel Mamadou et aux autres militaires d’être punis conformément à la loi. 

’Pardonner, aimer la RDC et  semer l’Esprit patriotique sont  les  messages que les femmes du Nord-Kivu ont soulevé a travers ce culte’’, nous confirme Mme Marie-Jeanne Mulanga Hamuli présidente de la coalition de femme chrétienne du nord Kivu. Après cérémonie de prière, ces femmes ce sont dirigées au domicile du feu Mamadou muni de quelques  biens matériels,  afin de compatir avec sa famille.

Pour rappel, le General Ndala et ses 2 gardes du corps, mort au front dans la province du Nord-Kivu précisément à Béni, ont été honorés par toute la nation congolaise dimanche au camp Kokolo de Kinshasa».

Difficile d’être une femme garde-parc en RDC

Zawadi Bamwisho dans le parc national de Kahuzi Biega Dans le parc de Kahuzi-Biega au Sud-Kivu, pour monter le Mont Biega (2790 mè...