jeudi 18 juillet 2013

Le Brave Mamadou Ndala ne pas appelé a Kinshasa


Les femmes de militaires ont bloqué les rues  de Goma  ce jeudi pour dénoncer l'appel, selon elles du colonel MAMADOU NDALA commandant des opérations des FARDC sur la ligne de fronts, à KINSHASA. Faux réplique le porte parole militaire de Fardc Olivier Hamuli sur les ondes d’une radio locale. Heureusement qu'il est arrivé  lui même  sur place vers office de route, sans rien dire a la population. Mais à en  croire les rues sont restés   bloquée pour faire entendre leur cri à KINSHASA. Chose grave, vers le quartier commercial de Birere c’est la panique, certains magazins  et boutiques ont fermé. Dans le centre ville, les banques et les coopératives ont tenté de fermer aussi.  On pouvait voir des attroupements des motards, des jeunes  et autres dans la ville.  D’une autre part Une marche populaire s’est improvisée dans la ville ou les étudiants et des taximan motos ont scandé un gros tableau ou on pouvait lire  ‘’Mamadou Ndala ou rien’’  avant que la police nationale congolaise ne le disperse avec de bombe lacrymogènes. Le commissaire provincial de la PNC, le Colonel Henri Kapende en tournée de reconnaissance a  demandé aux a la population de Goma de rester calme et que  chacun fasse  ses activités car la rumeur ci- haut citée fait partie de l'arme de l'ennemi.

Il est 14h20  à Goma, les coups de feu se font entendre.  Wait and see   

 

Une maison d’écoute pour les victimes de viol à Nyabibwe

La maison d'écoute de Nyabibwe Dans le territoire de Kalehe, les viols ainsi que les violences sexuelles liées aux conflits so...