lundi 3 décembre 2012

RDC : l’armée n’a jamais reçu un ordre de trêve ou de repli, selon le ministre de la Défense

Des rumeurs persistantes expliquaient les défaites des Forces armées de la RDC face aux rebelles du M23 au Nord-Kivu par une série d’ordres de trêve ou de repli stratégique provenant de Kinshasa. Lundi 3 décembre au sénat, le ministre congolais de la Défense, Alexandre Luba Ntambo a démenti ces rumeurs. Selon lui, « cette désinformation viendrait peut-être du Rwanda pour nous affaiblir ».
« Au cours des combats que nous avons eus, des militaires ont prétendu qu’un ordre de trêve, de cessez-le-feu a été donné. Il y a même des gradés d’armée, des supérieurs qui l’ont affirmé. Mais donné par qui ? Il y a un militaire nationaliste qui m’a appelé et m’a posé la question de savoir si j’avais donné un ordre de cessez-le-feu. Mais de quel droit ? Par quelles compétences je peux décréter un cessez-le-feu? C’est de la rumeur. La guerre que nous faisons à l’est avec le Rwanda utilise beaucoup de manipulations. Et on dirait que notre peuple cède facilement à la manipulation », a déclaré Alexandre Luba Ntambo devant les sénateurs.

Une maison d’écoute pour les victimes de viol à Nyabibwe

La maison d'écoute de Nyabibwe Dans le territoire de Kalehe, les viols ainsi que les violences sexuelles liées aux conflits so...