jeudi 20 juin 2013

La Guerre reste la principale cause des déplacements de populations

 
La guerre demeure la principale cause des déplacements de population. C’est en ce terme que s’est exprime le représentant du HCR Mr Diop, au cours de la célébration de la journée mondiale du Refugie célébrée chaque  20 juin. La Journée mondiale des réfugiés est organisée en l’honneur des réfugiés, des demandeurs d’asile, des personnes déplacées, des apatrides et des personnes de retour dans leur pays du monde entier et ce, afin de saluer leur envie et leur espoir en une vie meilleure.

Le tout dernier rapport statistique annuel du HCR révèle que, fin 2012, plus de 45,2 millions de personnes étaient déracinées, contre 42,5 millions fin 2011. Ce chiffre comprend 15,4 millions de réfugiés, 937 000 demandeurs d’asile et 28,8 millions de personnes forcées de fuir à l’intérieur des frontières de leur propre pays, a renchéri un représentant du CNR ville Goma a cette activité. Pour Mr Diop du HCR du  HCR, les autorités congolaises devraient  poursuivre  avec les efforts de paix  en considérant cette journée comme celle de réflexion, une manière de mètre fin aux conflits en RDC.

Rappelons que cette journée a été  célébrée sous le thème, une seule famille déchirée par la guerre , c’est déjà trop.


Après 3 ans d’absence, l’eau revient à Walungu

Ce Mercredi 16 août à Walungu, en province du Sud-Kivu, une effervescence peu commune se faisait observer à l’hôpital général de réf...