jeudi 6 juin 2013

Plus de 100 familles passent la nuit à la belle étoile à Goma


 
 
 
 
 
 
 
 
Plus de 60 familles ont été déguerpies de leurs maisons depuis ce lundi 3 juin 2013 sur avenue Grevelias quartier les volcans. Ces familles passent la nuit à  la belle étoile et sont exposées aux intempéries. Selon le chef de la cellule commerciale au quartier Les volcans, les parcelles qu’occupaient ces familles sont une propriété privée de l’Etat. MUGARUKA PROTIN  ajoute que toutes ces familles étaient averties par l’autorité urbaine depuis le 7 janvier 2013. De leurs part, les victimes du déguerpissement indiquent n’avoir reçu aucun avertissement quant à ce. C’est le cas de Madame Misangu Salima, cadre de base, déguerpie avec 9 enfants.  
Rappelons tout de même que le lundi dernier ’Une cinquantaine de ménages ont été déguerpis. Ils ont vu leurs huttes spontanées détruites par la police. Ces
huttes, en planches pour la plupart, étaient érigées dans la parcelle
située au croisement du boulevard Karisimbi et de l'avenue Gréviléas, dans
le quartier "Les volcans", en commune de Goma; c'est près du camp de
Contingents Sud-africains de la MONUSCO, vers le lac-Kivu. Parmi les
expulsés, des ménages de veuves et orphelins. Et cette victime, qui a
requis l'anonymat, crie déjà à l'injustice de l'Etat congolais: Selon d'autres victimes, le déguerpissement de cette parcelle de 50 mètres
sur 100, devrait aider à l'entreposage du matériel et engin pour la
réhabilitation du ce bout de route du le Boulevard Karisimbi. Mais selon
d'autres sources, c'est pour l'intérêt d'un tiers.
 
 
 

Difficile d’être une femme garde-parc en RDC

Zawadi Bamwisho dans le parc national de Kahuzi Biega Dans le parc de Kahuzi-Biega au Sud-Kivu, pour monter le Mont Biega (2790 mè...